Gestion des vigilances sanitaires

Elle consiste en :

  • un suivi des incidents survenus ou potentiels,
  • un signalement des incidents aux autorités, qui engagent des actions sur le plan national pour supprimer le risque d’incident,
  • la mise en place d’actions au sein de l’établissement pour supprimer le risque d’incident, qu’il soit survenu ou non dans l’établissement.

Des correspondants sont nommés pour chaque vigilance.

Les principales vigilances sanitaires sont :

l’hémovigilance relative aux produits sanguins,
• la matériovigilance relative aux dispositifs médicaux,
• la pharmacovigilance relative aux médicaments et produits à usage humain.
• la biovigilance ayant pour objectif de prévenir les risques liés à l’utilisation des organes, tissus, et cellules du corps humain, ainsi qu’aux produits, autres que les médicaments, qui en dérivent et aux dispositifs médicaux qui les incorporent.
• la réactovigilance relative aux dispositifs médicaux de diagnostic in vitro.
l’identitovigilance ayant pour objectif la surveillance et de prévention des erreurs et risques liés à l’identification des patients